Ouh la la, je suis de trop mauvais poils....

Je m'explique: je me lance il y a trois jours dans la confection d'un petit blouson à capuche que j'adore (en tout cas en photo) tiré d'un bouquin japonnais (le 13 pour les addicts). Alors je choisis un lainage que j'adore, je décide de le doubler pour que ce soit plus joli et plus chaud, je me concentre vachement, je fais très attention quand je recopie le patron, je m'applique à mort quand je fais les poches, je suis très attentive à tout un tas de trucs pénibles, je suis à la limite de la maniaquerie sur les finitions... Bref, je suis au taquet, j'adore ce modèle, c'est la fin de mon coupon de tissus, et en plus c'est un cadeau pour le filleul de mon chéri, donc il faut vraiment que ce soit parfait...

Jusque là tout va bien....

Blouson_oscar_zoom

Et là, c'est le drame intersidéral... Toute guillerette d'avoir bientôt terminé mon truc, je file d'un coup de vélo chez mon Toto préféré, hop hop hop c'est chouette la vie, j'achète une fermeture-éclair, oh ce n'est pas tout à fait ce que je voulais, mais la vie est tellement belle que ça ira surement...

MAIS NON, CA NE VA PAS DU TOUT, C'EST HORRIBLE!!!
Voilà comment rater un vêtement parce qu'on est pressé de le terminer, alors qu'on le sait bien dans le fond qu'elle est absolument très laide cette fermeture-éclair en plastoque vilain.

blouson_oscar_fini

Pfouuu, ça me déprime.